Des promoteurs des centres de formations et employeurs des services publics et privés de la région des Plateaux prennent part du 2 au 4 novembre à Atakpamé, à un atelier de formation sur la gestion du handicap sur les lieux de travail.

La formation est organisée par l’association Action Egalité de Chance Pour Tous (Ac.E.P.T) avec l’appui technique de la Fédération Togolaise des Associations de Personnes Handicapées (FETAPH) et le soutien financier de l’ONG Américaine USAID. Elle est un volet du projet « d’atténuation de l’impact économique du covid-19 sur les jeunes handicapés au Togo ». L’objectif est d’encourager et permettre une meilleure formation et insertion professionnelle des personnes handicapées dans les centres et services.

Les discussions vont porter sur les pratiques et expériences en matière de formation professionnelle et d’employabilité des personnes handicapées. Les participants vont échanger avec les facilitateurs sur les modules tels que les devoirs des employeurs et des formateurs vis-à-vis des personnes handicapées, le concept du Handicap, accessibilité et aménagement raisonnable des salles et bureaux. Ils vont également être édifiés sur l’insertion professionnelle des personnes handicapées, l’adaptation des postes de travail et de formation pour les différents types de handicap ainsi que les textes nationaux et internationaux en matière de formation et d’emploi des personnes handicapées.

Le président de l’association (Ac.E.P. T), Justin Akakpo a souligné que la finalité de cette activité est d’amener les employeurs et promoteurs de centres de formation à accueillir dans leurs services, les personnes handicapées dans de meilleures conditions. Il a invité l’assistance à s’approprier le concept du handicap pour le bien-être des personnes vivant avec un handicap.

La représentante du préfet, Mme Sena Akuessi a félicité les initiateurs de ce projet qui vient soutenir les efforts du gouvernement en matière d’employabilité et de création d’emplois pour les jeunes handicapés. Elle a convié les participants à apporter leur contribution à la gestion du concept de Handicap afin de « ne laisser personne de côté ».

Le projet « d’atténuation de l’impact économique du covid-19 sur les jeunes handicapés au Togo » couvre trois régions du Togo à savoir Plateaux, Kara et Savanes pour une durée de deux ans.