Du 20 au 24 décembre 2022, une équipe de projet conduit par monsieur Marc Analène, Coordonnateur de projet à la FETAPH, a réalisé une mission de supervision à mis parcours du projet Atténuation des effets économique du COVID-19 sur les jeunes Handicapés au Togo pour faire le suivi des acteurs locaux de mise en œuvre ainsi que quelques employeurs formés et sensibilisés précédemment sur l’employabilité des Personnes handicapées. A Dapaong, Kara, et Atakpamé.

La mission de supervision a permis de rencontrer et d’échanger avec 15 employeurs et patrons/patronnes d’atelier; 6 à Dapaong, 4 à Kara et 5 à Atakpamé. 26 jeunes handicapés sont en formations dans les centres et atelier de formation et 3 personnes handicapées sont employés par les patrons et responsables de centres de formations.

Les échanges ont porté essentiellement sur les acquis de la formation qu’ils ont reçue et comment est-ce qu’ils comptent les mettent en application dans l’encadrent des jeunes handicapés en formation dans leurs ateliers ou centres de formation.

De manière générale le constat aux patrons et responsables de centre de formation est le changement de mentalité vis-à-vis des personnes handicapées. En effet, certains patrons ou employeurs pensaient que la personne handicapée ne serait pas capable de mener certaines activités. Mais avec la formation reçue, ils comprennent qu’il faut plutôt que les conditions soient réunies et rendues favorables pour que les personnes handicapées apprennent au même titre d’égalité que les autres. Pour ce faire ces derniers ont pris l’engagement à l’issue de la formation de travailler à l’accessibilité physique de leur ateliers et lieu de travail. Chaque employeur ou patron formé a à son tour sensibilisé ses employés ou apprentis sur l’inclusion et l’acceptation des personnes handicapées et leurs droits à l’emploi.

l’équipe de mission a également saisie l’occasion pour échanger avec les membres de chaque commission d’orientation dans chacune des villes. Les échanges ont permis d’aborder les activités réalisées depuis le lancement du projet et de s’attarder également sur les difficultés que chaque commission rencontre dans la mise en œuvre puis de faire des recommandations pour un meilleur fonctionnement des commissions.

Notons que le projet « Atténuation de l’impact économique du Covid-19 sur les jeunes handicapés »  est un projet financé par USAID pour une période de deux ans, il concerne les villes de Dapaong, Kara et Atakpamé et renforce l’employabilité et la création d’emplois pour les jeunes handicapés, en particulier les filles et les femmes. Il accompagne et finance les jeunes et les artisans handicapés qui ont fini leur apprentissage et manquent de moyens pour s’installer ainsi que des patrons handicapés déjà installés mais affectés par le Covid-19.